Découvrez les 7 bonnes raisons d'arrêter d'imprimer votre catalogue papier.

Raison N°1 : Le catalogue n'a aucun impact sur ma visibilité chez mes clients

Les catalogues ou les magazines de marque sont des objets physiques présents dans l'univers visuel du professionnel que vous allez cibler.
Vos imprimés peuvent être transportables ou rester en évidence exposés au regard dans les bureaux, sur une table de salon, pendant des mois voire des années après leur réception.

Stopper la diffusion de votre catalogue c'est donc vous garantir de ne plus être présent physiquement chez vos clients.

Raison N°2 : Plus personne n'utilise le papier

Le print est devenu un canal haut de gamme sur lequel les marques s'appuient. A l'heure des fakes news et de la diffusion continue de l'information, le papier reste synonyme de crédibilité et les lecteurs ont confiance.

"Selon le 32ème Baromètre de la confiance des Français dans les médias réalisé par Kantar pour La Croix, la presse papier reste pour les français, le deuxième support media le plus crédible et le plus sollicité."

Oui, le papier suscite toujours autant d'attention et toujours autant de réaction notamment par sa fiabilité.

Raison N°3 : Mes clients préfèrent le digital

Un support imprimé (catalogue ou magazine) fait appel à nos sens, que ce soit par le toucher, l'odeur du papier ou le visuel de la couverture qui provoque une expérience différente pour l'utilisateur.
D'un coup d’œil, l'imprimé permet de positionner votre marque par le format, les couleurs et la lisibilité des messages contenus sur la une.
D'un coup de main, l'imprimé se révèle en offrant une expérience tactile sensorielle unique permettant de donner encore plus de sens.

Le choix du papier (une épaisseur de papier, appelée "main" renverra une image cossue) ou l'usage d'un vernis (un soft touch renverra une sensation agréable au toucher) permettront de renforcer l'expression sensorielle de votre marque.

Mais vous pouvez aussi vous dire que l'émotion n'a rien à voir avec ce que vous faites !

Raison N°4 : Mes clients ne lisent pas de catalogue

Selon une étude Paper Emotion réalisée en 2018, relever son courrier est un moment qui procure une émotion positive : c'est un moment de curiosité pour 23% des interviewés et de véritable plaisir pour 17% d'entre eux.
Mieux, selon BALmétrie, 9 français sur 10 déclarent relever leur boîte aux lettres chaque jour et 7 français sur 10 apprécient ce moment, considéré comme un rituel.
Enfin, lorsque le message est ciblé, le courrier adressé apparaît comme privilégié à 20% devant internet (15%) et l'email (11%). Le message matérialisé et personnalisé est le signe que l'on a fait quelque chose pour vous.

Lorsque vous travaillez en BtoB et avec un réseau d'artisans notamment, le catalogue est tout simplement le support de communication le plus pratique à utiliser.
En un tour de main, ce dernier aura accès à la bonne rubrique et à la bonne page pour commander son équipement ou son consommable indispensable à la bonne réalisation de son prochain chantier. Post-it, surlignage, annotation, prise en photo de la page produit, de la référence, voilà les usages qui seront réellement fait de votre catalogue !

Arrêter son catalogue papier c'est s'assurer de se couper d'une partie de sa clientèle !

Raison N°5 : Pour mes clients, je détruis la forêt

Oui, le print a parfois mauvaise presse et la décroissance de l'usage du print est bien réel. Malgré tout, d'un point de vue écologique, le papier n'est pas responsable de la déforestation.

"Selon une étude "Two sides" menée en 2019, 59% des personnes interrogées pensent que la surface des forêts européennes diminuent. Or, en réalité celle-ci augmente de l'équivalent de 1500 terrains de football chaque jour !"

Par ailleurs, bien souvent les papiers utilisés par les imprimeurs sont issus de forêts gérés durablement (labels FSC et PEFC). C'est à vous, "donneur d'ordre", d'exiger auprès de votre imprimeur l'usage de ce type de papier. Vous pouvez également aller plus loin en imprimant sur du papier recyclé et ce même si vous avez un niveau d'exigence, en terme de blancheur, élevé.
Les papiers recyclés d'aujourd'hui ne sont plus les papiers jaunâtres au toucher rêche d'autrefois. En revanche, si l'usage de ce type de papier est vertueux (il peut être recyclé 5 à 7 fois avant que la fibre ne soit plus utilisable), n'exigez pas du 100% recyclé. En effet, 60% de fibres recyclées est d'un point de vue qualité perçue tout à fait convenable.

Raison N°6 : Je perds du temps à créer mon catalogue

Il suffit d'être équipé des bonnes solutions. Le mythe du catalogue qui prend entre 3 et 6 mois à réaliser tombe avec Easycom !
Il existe aujourd'hui de nombreuses solutions qui vous permettent de réaliser sereinement et facilement tous vos projets print. Même si vous n'êtes pas technicien ou si vous n'avez pas d'équipe dédiée à votre communication imprimée, une campagne imprimée est à votre portée.

Ce type de communication fait partie intégrante de votre stratégie de communication globale, il ne doit pas être laissée au hasard et nécessite les meilleurs conseils. De plus, alimenter un catalogue peut vous permettre également, en utilisant les bons logiciels, d'alimenter votre site e-commerce et vice-versa.

Pour en savoir plus, découvrez dans l'article "Découvrez tous les avantages du combo gagnant PIM / Automatisation de catalogue" comment vous y prendre.

Raison N°7 : Imprimer mon catalogue me coûte cher

Nous avons chez Easycom, souvent, des exemples d'entreprises renommées dans l'univers du retail BtoB ou des fabricants industriels qui remettent en cause leur catalogue. Poussés par le mirage d'économies à réaliser facilement, nos clients nous indiquent vouloir reporter leur budget print vers le digital.

Malgré toutes les réserves formulées de la part de nos experts sur ces choix radicaux (et aussi parfois celles formulées par leurs commerciaux qui savent que le print est un support indispensable), c'est tranché, ferme et définitif pour… un an, tout au plus !
En effet, dans de nombreux cas et pour les raisons invoquées ci-dessus, et même s'il est plus difficile d'évaluer la performance d'un catalogue que d'un site web e-commerce, nos clients finissent par revenir au print. Mais différemment.

Et là, c'est toute l'expertise d'Easycom dont vous allez pouvoir bénéficier pleinement. Du bon usage du print en complément d'une stratégie digitale forte.

En résumé, se passer du papier dans vos stratégies de communication c'est prendre le risque de :

  • Passer à côté de cibles potentielles
  • Ne pas pouvoir communiquer sur ses valeurs et ne pas toucher (au sens émotion) votre cible
  • Perdre en crédibilité

Et surtout …

  • Perdre du chiffre d'affaires

Gardez également à l'esprit que ce n'est pas parce que vous continuerez à éditer des catalogues que vous ne serez pas conforme à vos exigences en matière de politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises).

Enfin, de nombreuses solutions existent pour ne pas s'arracher les cheveux lorsque l'on se lance dans un projet de catalogue, il suffit de faire appel aux bons conseils si vous voyez ce qu'on veut dire ;)

Partager :

Nos articles

Ces articles pourraient vous intéresser

Besoin d'accompagnement pour vos problématiques print ?