Le baromètre FEVAD du e-commerce en 2020

C’est un fait, la crise sanitaire a accéléré la digitalisation du commerce en général. Ce changement contraint a parfois bouleversé profondément la nature même de la relation client. C’est vrai pour les forces de vente qui ont dû adapter l’approche de leur clientèle comme pour les réseaux de magasins qui ont dû s’ouvrir à de nouveaux dispositifs et notamment e-commerce
Et qu’en est-il des pure players e-commerce ? 

La FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente À Distance) vient de publier son rapport annuel sur l’état actuel du marché du e-commerce en France.

Shopping,Cart,With,Barometer,,3d,Rendering,Isolated,On,White,Background

Focus sur 3 sujets forts de cette étude

2020, une année record pour le e-commerce 
L’année 2020 sera marquée par la montée en flèche du e-commerce, on retiendra la progression de l’achat sur Internet chez les Français, ainsi que l’accélération des ventes Internet réalisées par les commerces physiques. Les chiffres ne trompent pas, le e-commerce est en plein essor et tout le monde en profite, que ce soit des professionnels comme des particuliers. Les chiffres recensés par la FEVAD affirment l’expansion de ce canal de consommation ;

Le chiffre d’affaires des ventes sur Internet atteint 112,2 milliards d’euros, affichant une progression de 8,5 % par rapport à 2019. Le e-commerce représente ainsi 1,84 milliard de transactions et est en hausse de 5,8 % par rapport à 2019.

Le nombre d’acheteurs sur Internet a augmenté depuis le 1er confinement de mars 2020, affichant la hausse la plus importante depuis 2015. En 2020, ce sont 41,6 millions de Français qui achètent en ligne, soit 1,5 million de plus par rapport à 2019. Parmi eux, ce sont 17,1 millions de personnes qui effectuent leurs achats depuis leur mobile.

Selon le rapport de l’organisme, la France est classée comme étant le 2nd marché E-commerce Européen, avec une moyenne de 81% d’e-acheteurs en France, après le Royaume Unis qui dépasse les 90% d’e-acheteurs.

B2b,Concept,Shown,On,A,Laptop,Screen

Le e-commerce profite aussi au B2B 

La vente en ligne est un secteur engageant pour les professionnels qui continue de progresser en 2021. Comme les consommateurs, les entreprises utilisent davantage Internet pour effectuer leurs achats, notamment dans les domaines des produits industriels, bureautiques et informatiques. 

  • Pour les entreprises, le commerce B2B a augmenté de 11% en 2020, grâce à l’accélération de la digitalisation des achats des entreprises qui ont compensé une importante baisse d’activité, à cause du premier confinement. 
  • Désormais, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à dire qu’elles ont augmenté les commandes sur Internet grâce au confinement, soit 37% d’entre elles. On remarque des secteurs comme celui de l’agriculture qui a augmenté ses commandes via internet de 44%, ainsi que le secteur de la santé qui a lui augmenté de 38% ses commandes. 
  • En revanche, les entreprises prennent tout de même des précautions avant de se lancer sur de l’achat en ligne. 60% d'entreprises se renseignent d’abord sur les sites e-commerces des distributeursils se basent aussi sur les catalogues et brochures qu’ils possèdent déjà, ainsi que sur des avis clients qui témoignent de leurs retours sur expérience. 
Internet,,Business,,Technology,And,Network,Concept.,Csr,Abbreviation,,Modern,Technology

La RSE : un enjeu désormais pour le e-commerce  

Au fil des années, la RSE est devenue un enjeu aux attentes croissantes chez les e-acheteurs. Conscientes des enjeux liés à la réduction de l’empreinte environnementale et soucieux de répondre aux nouvelles attentes des clients, les entreprises en ont fait un axe stratégique prioritaire dans ce domaine. 

  • Depuis la montée du e-commerce, les e-acheteurs sont de plus en plus sensibles face aux démarches écoresponsables des entreprises. 53 % déclarent tenir compte d’éléments environnementaux dans leurs habitudes de consommation en ligne. De manière générale, la part des ventes sur internet a considérablement augmenté dans le monde. 
  • D’après l’étude de la FEVAD, on estime que près de 89% des e-commerçants prennent les attentes environnementales en compte, et en font donc une priorité en 2021 et pour les années à venir, afin de mettre en place la RSE au cœur de leur stratégie d’entreprise. 
  • Parmi les pratiques responsables mises en place par les acheteurs : 71% d’entre eux préfèrent regrouper des commandes afin de limiter les livraisons. Aussi, 68% d’e-acheteurs privilégient l’achat auprès de sites français ou encore, ils favorisent la livraison en point relais à 66%
Logo FEVAD

Source : « Chiffres clés e-commerce » 2020 » FEVAD – Septembre 2021
Pour retrouver l’intégralité de cette étude : https://www.fevad.com/ 

Partager :

Nos articles

Ces articles pourraient vous intéresser

Envie d'échanger autour des problématiques et tendances du e-commerce ?